Q

uand un prêtre écrit, en 1907, de la science-fiction apocalyptique et que son œuvre devient d’actualité en 2018, cela ne peut qu’éveiller la curiosité. Alors, qu’en est-il réellement du Maître de la terre ?

 

Un faisceau d’incitations convergentes

Depuis maintenant quelques semaines, j’entendais parler un peu de partout du Maître de la Terre. Même le pape Benoît XVI l’aurait recommandé à ses cardinaux et prêtres , afin qu’ils comprennent mieux les enjeux du monde actuel.

Alors, curieux comme je suis, j’ai commencé à me renseigner sur cette œuvre, que l’on présente comme de science-fiction, écrite en 1907, par un prêtre qui s’interrogeait déjà sur le devenir d’un monde où s’affronterait les religions traditionnelles et une laïcité qui serait élevée, elle-même, au rang de nouvelle religion...

 

Un livre de plus d’un siècle, surprenant par son actualité

En effet, cette uchronie aborde des thèmes que l’on n’imaginerais pas pour l’époque et qui sont pourtant très présents aujourd’hui.

En vrac : l’instauration d’un nouvel ordre planétaire, la franc-maçonnerie et sa volonté de créer un monde conforme à ses valeurs, la laïcité comme religion des athées qui exclut toute autre religion, la fin des temps et l’apocalypse, la rhétorique qui permet l’inversion de toute valeur en fonction des objectifs, le risque de dérapage vers une laïcité intolérante et totalitaire, se dissimulant sous un Humanisme dévoyé de son sens initial et réel…

Ainsi, le roman met en scène plusieurs personnages dont les destins se croisent et les points de vue évoluent en même temps que la société dans laquelle ils vivent.

La structure est basé sur l’alternance de thèses et d’antithèses qui virevoltent au fur et à mesure que le monde change. Et, de fait, ici, il change très vite !

Impossible de s’ennuyer durant la lecture de ce roman dont les ellipses nous tiennent constamment en haleine.

 

En conclusion

Ne croyez pas lire une bondieuserie ou un roman pro-catho : c’est d’une véritable uchronie dont on parle ici, avec des dirigeables ailés qui assurent le transport aérien, et dont l’objectif est de divertir et de faire réfléchir, mais sans prosélytisme.

Évidemment, le style est différent de celui que l’on trouve communément de nos jours, sans pour autant que ceci gêne la lecture.

Le maître de la terre est, sans nul doute, pour moi, l’ouvrage surprise de cette année 2018 !

 


Le maitre de la Terre de Robert-Hugh Benson - éditeurs et prix : multiples.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir