J

e ne compte plus le nombre de séries et films traitant du voyage temporel (Timeless, 13 Monkeys, Umbrella Academy... Même Avengers : Endgame n’a pas échappé au phénomène !). Mais de toutes ces productions, Les voyageurs du temps est bien celle qui a le titre le plus pourri.

Et pourtant...

 

Une originalité discrète mais réelle

Sous un titre aussi banal, se trouve une situation de départ très classique, puisque commune à 99% des films où le voyage temporel est le centre de l’intrigue : un futur caché et néfaste qui impose de retourner dans le passé pour pouvoir espérer dévier le cours des événements vers un meilleur.

Mais une fois ce postulat établi, Les voyageurs du temps proposent un contexte original et riche en potentiel narratif grâce, à la fois, à un procédé de voyage dans le temps offrant de multiples possibilités dramaturgiques et la présence et la nature du mystérieux Directeur qui régit toutes ces missions.

 

 

Un casting sans faute

S’étalant sur 3 saisons, la série repose sur un casting excellent qui participe, sans nul doute, à la rendre addictive : ici, dès le premier épisode, on accroche à ces nouveaux personnages. Un véritable petit tour de force, la plupart des séries devant cumuler quelques épisodes avant d’atteindre le même niveau d’empathie de la part des spectateurs.

Les décors (point faible de certaines séries, comme la saison 1 de Iron Fist, par exemple), les scénarios, sont vraiment de très bonne facture et rendent complètement crédible l’univers de la série.

On ne regrettera que les personnages ont une furieuse tendances à s'épancher, pour exprimer clairement ce qu’ils ressentent face à un événement (dès fois que les spectateurs soient incapables de le comprendre par eux-mêmes –mais c’est là l’un des travers récurrents d’énormément de séries). Heureusement, ces moments sont rares... ce qui les rend encore plus visibles les quelques fois qu’ils apparaissent.

 

Un dernier épisode fort ET subtile

Les voyageurs du temps se termine au terme de la saison 3.

Il s’agit là d’une vraie fin, qui clôture l’histoire (bien que les scénaristes se soient, évidemment, aménagés une opportunité de se lancer dans une suite). Ce dernier épisode, d’ailleurs, constitue à lui tout seul un énorme twist, d’autant plus impressionnant qu’il est mené avec un subtilité et une discrétion rares qui en font toute sa force en marquant bien longtemps après la dernière image nos esprits.

 

En conclusion

Malgré un titre d’une banalité déconcertante, Les voyageurs du temps se révèle être une très bonne série et certainement l’une des meilleures sur cette thématique. Vous ne perdrez nullement votre temps à la regarder.


Les voyageurs du temps (Travellers) - série complète en 3 saisons - diffusée sur Netflix.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir